16 avril 2017

Lectures de mars

Déjà le 15 avril ? Mes bonnes intentions consistant à ne plus me laisser déborder vont être mises à mal si je ne rédige pas (au minimum) mon petit bilan sur mes lectures de mars. Surtout que j'ai enfin diminué un peu le temps passé à lire, donc avec un peu de discipline, elle peut aller vite la rédaction de cet article !

En mars, je me suis fait plaisir car je n'ai lu que des romans que j'avais envie de lire. Sans blague, ça devient de plus en plus difficile puisque j'essaye cette année d'écluser ma pile à lire et que, forcément, il n'y reste quasi que les lectures que j'ai repoussées (parfois pour une bonne cause, par désir de prendre le temps de les déguster, c'est le cas de la série Les outrepasseurs que je me garde de côté comme du bon vin ; mais le plus souvent, les romans de mon stocks sont des cadeaux ou des achats que je n'ai pas tant envie de lire que ça).
Du coup, je vais être honnête...

12 mars 2017

Retour sur mes lectures (... où je rattrape plusieurs mois de procrastination intensive)

Hum hum.
Le titre parle de lui-même.

Alors, j'avoue qu'il y a eu pas mal de relectures en janvier (je n'en reparlerai donc pas) et de découvertes un peu inavouables en décembre (j'aimerais pouvoir en rejeter la faute sur les copines, cependant elles ne m'ont pas collé un flingue sur la tempe pour me forcer à lire, donc cette excuse ne tient pas... il faut que j'assume).

(oui, j'ai encore relu ce titre-là)

Voici donc le bilan recoupant mes (nouvelles) lectures de décembre 2016, janvier et février 2017. Je fais cours pour cette fois-ci. Je ne promets rien pour les prochains retours, j'aviserai en fonction des envies, de l'humeur et surtout du temps dont je disposerai.

Allez, on commence bien, on commencer fort !
Avec une lecture inavouable...

23 février 2017

Aïe ! (et autres digressions)

Je me suis cognée très fort et très très douloureusement.
Je rédige donc cet article sans garantie sur l'intérêt de son contenu, si ce n'est que s'il me fait honte dans 6 mois, je pourrai toujours le mettre sur le compte d'une commotion cérébrale.
(hé ! quoi ! on a bien un roi de France - Charle VIII il me semble ? j'ai la flemme de vérifier - qui s'est tué en se prenant le linteau d'une porte !)
(bon, pour ma part, je me suis contentée d'une bosse, m'enfin ce n'est pas comme s'il s'agissait d'une compétition)

https://unjourmonprinceviendraoupas.com/tag/blog/
Anecdote du blog "Un jour mon prince viendra... ou pas", qui illustre bien le propos.
Même si dans mon cas, c'est plutôt une table casse tête (dans tous les sens du terme).

7 février 2017

Soldes : votre bibliothèque aussi peut en bénéficier !

Si vous lisez (beaucoup), en particulier dans les niches littéraires, vous remarquerez peut-être que les (petits) éditeurs font de temps en temps des promos (très) intéressantes.

Vous ne m'en voudrez pas de profiter de l'offre en cours chez les éditions du Chat Noir pour réaliser un petit coup d'auto-promo : si vous avez envie de mettre la main sur la version papier de La pelote d'épingles, c'est le moment ou jamais !

http://www.editionsduchatnoir.fr/catalogue/feline/la-pelote-depingles/

3 février 2017

Droguerie : petit sorcier ou petit chimiste ?

J'ignore si cet article restera anecdotique ou non, sa rédaction vient de mon envie d'aborder mon évolution en matière d'utilisation de produits d'entretien. Je ne suis pas une fée du logis, ma moitié non plus, cependant il nous arrive quand même de nettoyer notre blockhaus (si si) et forcément, ça ne se fait pas à mains nues.

Avant toute chose, sachez qu'il y a encore quelques mois, j'étais la première à renâcler et à prétendre qu'il n'était pas question que je fasse mes popotes maison en la matière.
Fidèle à moi-même, il a suffi de quelques impulsions / discussions / soirées sur le web pour que je revois ma position. Sur ce sujet, mon conjoint est moteur, donc il m'a aussi pas mal poussée à me remettre en question : chez nous, tout ce que nous mettons dans les canalisations termine dans notre jardin, donc j'avais plutôt intérêt à m'inquiéter de la pollution que je génère.
Sans parler de notre santé, des économies possibles et de la réduction des déchets ! Pour la suite, j'ai donc pris tout ça en compte.


2 février 2017

What news, Pussycat?

Hop ! un petit article fourre-tout, histoire de donner des nouvelles !

Tout d'abord, un point que je n'avais pas mis en avant, comme je fais partie des auteurs de la maison d'édition du Chat Noir, même si je n'ai qu'un seul titre à ce jour dans son catalogue, j'ai le grand bonheur d'y avoir un petit portrait, à côté de tout plein d'auteurs talentueux (j'ai un peu l'impression de m'y insérer comme un imposteur, mais chuuuut).



La photo date d'août dernier et m'a valu de sacrées prises de tête, cependant j'en suis contente ! (depuis, mes cheveux ont quasi repris leur couleur naturelle et bien repoussé, mais j'aime cette photo, que je suis parvenue à prendre en suivant les conseils avisés d'un pro)
(et en faisant tout et n'importe quoi, aussi...)